La BESV

Gouvernance d’entreprise

La BESV est une société anonyme à Conseil d’Administration. Elle est dotée des meilleures pratiques de gouvernance.

Le Conseil d’Administration veille au développement équilibré des activités de la Banque et se porte garant des valeurs, du professionnalisme et de l’esprit d’initiative qui animent tous ses collaborateurs.
L’action du Conseil d’Administration s’inscrit dans une démarche de forte proximité avec la Direction Générale tout en privilégiant un esprit de totale indépendance dans la gestion opérationnelle des activités.

Preuve de cette volonté de s’inscrire dans les meilleures pratiques de gouvernance, le Conseil d’Administration a élargi son champ de compétence et d’expertise en demandant à des administrateurs indépendants de le rejoindre.

Le Conseil d’Administration se réunit en moyenne 4 fois par an.

Le Conseil d’Administration


 

Jorge Freire Cardoso
Président du Conseil d’Administration
Jean-Louis Fort
Administrateur
Rui Guerra
Administrateur
Piero Zanettin
Administrateur
Christophe Velle
Administrateur
Emilio Barbarani
Administrateur
Pascal Verdin-Pol
Administrateur
Eduardo Moradas
Administrateur

La Direction Générale

 

Jorge Freire Cardoso
Président du Conseil d’Administration
 
Guillaume de Chalus
Directeur Général
 
Antonio Taquenho
Directeur Général Délégué
 

Les Commissaires aux Comptes

KPMG S.A. – Valéry Foussé
Titulaire
KPMG Audit FS I – Isabelle Goalec
Suppléant
Pricewaterhouse Coopers Audit S.A. – Hervé Grondin 
Titulaire

 

COMITES DESIGNES PAR LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Comité des rémunérations

  • Composé de 3 administrateurs :
    • Messieurs Jorge Cardoso, Jean-Louis Fort et Piero Zanettin.
  • Il propose au Conseil d’Administration les critères de détermination de la rémunération des mandataires sociaux et veille à leur application.

Le Comité d’audit

  • Composé de 3 administrateurs :
    • Messieurs Jean-Louis Fort, Rui Guerra et Piero Zanettin.
  • Il procède à tout contrôle qu’il juge opportun. Il examine notamment les comptes sociaux, contrôle les propositions de nomination des Commissaires aux Comptes, examine leur programme d’intervention et apprécie l’adéquation des dispositifs et procédures de contrôle interne mis en œuvre dans le cadre des activités exercées et des risques encourus.